Investigation des sols et des eaux souterraines

Par 27 septembre 2019Actualités

Objectif de l’étude

Maintenant que les travaux de démolition sont terminés, l’ADEME peut procéder à l’étude environnementale des anciennes « Usines LAMBIOTTE » à Prémery (58) que lui a confié le Préfet de la Nièvre.

Prélèvements de sols

Cette étude doit notamment répondre aux questions suivantes :

  • Quel est le niveau de contamination des milieux sur site? Y a-t-il des zones peu ou pas polluées qui pourraient être compatibles  avec un usage industriel ?
  • Comment cette contamination va-t-elles évoluée ?
  • Comment réduire la mobilisation des polluants par les eaux de ruissellement? Quels coûts associés ? Quelles économies peuvent-être attendues ?
  • Quelles mesures de gestion peuvent-être misent en œuvre sur le site afin de réduire (à plus ou moins long terme) le stock de pollution et les mécanismes de transfert?

On notera que l’évacuation des déchets et les travaux de démolition ont conduit à une forte décroissance de la pollution des eaux de ruissellement. Étant entendu que L’ADEME procède à un traitement de ces eaux avant rejet.

Contenu de l’étude

Ainsi, la présente mission comprend :

  • un diagnostic du site et de son environnement. Il servira à compléter les données existantes et à acquérir les éléments nécessaires à la définition des mesures à mettre en oeuvre ;
  • une IEM (Interprétation de l’Etat des Milieux). Cette étude vise notamment à déterminer si les pollutions présentes n’induisent pas d’impact hors site. A noter que de nombreuses mesures ont déjà été réalisées. Elles démontrent une maîtrise de la pollution grâce à la collecte et au traitement des eaux de ruissellement.
  • un Plan de gestion. Cette phase a pour objectif d’étudier les différentes options de gestion du site et des pollutions en croisant les données techniques et économiques.

Avancement

Pour cette intervention, l’ADEME s’est adjoint les services de TAUW France.

La phase d’investigation des sols se déroule actuellement. Le bureau d’étude réalise près de 120 sondages sols qui permettront d’avoir un maillage précis du site.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Par ailleurs, des prélèvements d’eaux souterraines et d’eaux superficielles sont prévus en octobre.

Ensuite, il s’agira de réaliser l’interprétation des données. Considérant l’importante masse d’information à traiter, le bureau d’étude devrait remettre ses conclusions et son rapport final à l’été 2020.

 

Commenter